Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /var/www/u1185452/public_html/yakarire.net/header.php on line 2
www.Yakarire.net
Yakarire
TRIBUNAL
ACTU FR
VIDEOS
ACTU OBSCURE
LE DEBAT
JCVD
3615 MYLIFE
HUMOUR
IMMIGRATION
SOCIETE

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /var/www/u1185452/public_html/yakarire.net/header.php on line 2
www.Yakarire.net
Yakarire
TRIBUNAL
ACTU FR
VIDEOS
ACTU OBSCURE
LE DEBAT
JCVD
3615 MYLIFE
HUMOUR
IMMIGRATION
SOCIETE

Diabolisés par les médias, les patriotes vivaient comme des rats, reniant leurs convictions, comme les juifs sous le régime nazi, sous peine d'une mort sociale, leur seul crime étant de vouloir protéger la culture de leur pays contre le perfide mondialisme.Yakarire (2020 ap. J.-C)

Moi X, Maître du monde
Je suis le maître du monde, vous êtes mes marionnettes, j'ai le droit absolu de vie ou de mort sur vous. Vous travaillez pour moi
Voici mon histoire.
Voici leur histoire...
70 millions
d'habitants
70 millions
d'histoires
► Episode 3[ Retrouvez le(s) épisode(s) précédents dans la rubrique 3615 Mylife ]
share icon
Lamborghini, Cauchemar et Cuisine [ 30/03/2021 ]
Drôle de phénomène économique, depuis que je suis milliardaire, je ne dépense plus rien. Je suis invité aux Galas, je bouffe à des buffets hors de prix. Je fais du scooter des mers.
Quant aux impôts, n’en parlons pas. Tous mes comptes aux îles Caïmans.
On me demande ce que je fais de la loi...La loi ? Cette institution fondée pour les pauvres. Je me ris de la loi, ahahahhaha !!
Quand je roule en bagnole sur les routes de Los Angeles, feu vert ou feu rouge, rien à foutre, je trace avec ma Lambo, mon bolide, un vrai piège à pétasses. La première fois qu’un poulet m’a arrêté, une demoiselle était en train de me pomper allègrement le dard jusqu’à la garde.
-Vous ne savez pas qu’il est dangereux de rouler comme vous faites ?
- Combien ?
- ça va vous coûter…
-Tenez !! que je lui coupe la parole, tant j’en avais assez d’attendre, en lui tendant une liasse de 5000 dollars. Je démarre en trombe et disparais.
Je suis abonné à la police depuis qu’on a noté ma plaque d’immatriculation, je reçois la facture tous les mois, je roule même sans permis, j’aimerais bien savoir qui va me serrer en prison, moi, LE maître du monde.

Je vais vous raconter une histoire. Je marche dans les rues de LA, à la recherche du compte de fée, et là je tombe sur un clodo malodorant. Il me balbutie “z’auriez pas une p’tite pièce svp ?”
Vous vous souvenez de cette scène dans le film “American Psycho” ? Qu’une envie, c’est de faire semblant de l’aider alors qu’au final je le poignarde avec mon surin incrusté en diamant…
Donc je bavarde avec lui, la crise de mes couilles, blablabla, puis il me dit que je suis un homme bon malgré toutes les apparences. Je suis tellement désarçonné que je tends mes doigts vers mon portefeuille, comme hypnotisé. Je lui donne mille dollars et il s’en va après m’avoir serré dans ses bras. Le jour suivant, alors que le soleil est bien radieux, je fais don de mon rein à un autre sans abris.
Le jour suivant, je donne de mon temps pour une soupe populaire.
Le jour suivant, je manifeste pour le climat.
Le jour suivant, je brûle mon argent symbole du capitalisme. Le jour suivant….et là je me réveille en sueur. OMG ce n’était qu’un rêve. Prémonitoire peut-être ? Je vieillis et deviens plus sage prématurément ?
Je vous rassure, dans la vraie vie, vous avez plus de chance de voir des anges vous sortir du trou de balle que de gaspiller mon temps à quémander de l’argent ou un quelconque service comme ça, pour le plaisir. Eh !! Oh !! Pour la peine, j’ai été un enfer vis-à vis de mes employés, ce qui est presque inconcevable vu comment je suis déjà invivable. J’ai aussi commandé un génocide de gamins qui essaient de s’instruire en Ouganda, juste un petit clic sur mon application, ça m’a bien calmé les nerfs.

Je ne sais pas combien j’ai d’enfant, j’aurais peut-être dû commencer par-là. Je ne prends plus la peine de me protéger. En une semaine, j’ai bien dû recevoir cinquante tests de paternité vu comment le mois précédent était mouvementé, depuis je ne prends que des vierges avec une ligature des trompes, certifiées.
Est-ce que j’ai des ennemis? Qui n’en a pas, mais moi ? Houlà j’en crée chaque jour que Dieu fait (au passage, n’oubliez pas que Dieu c’est moi ehehhe…). Un jour, on a tenté de m’empoisonner, à une époque où j’étais un salaud, mais un salaud insouciant. Par chance, ce que je considère comme la providence, c’est un employé de cuisine ou un esclave comme vous appelez ça, il a voulu se servir tant je le laissais crever la dalle, il est tombé raide mort.
Du coup maintenant, j’ai un goûteur attitré pour chaque repas. Et s’il ne meurt pas, bah je le fais fouetter, car il ne goûte que des mets délicieux, et y’a que bibi qui a droit.
[ Vous devez être inscrit pour commenter. ]
Le Week-end c'est demain ! Alors on mate quoi ?
Vous avez eu une semaine exigente, les études, le travail, les enfants..
Donc vous n'avez même pas eu le temps de trouver un bon film à regarder !
Est-ce que je me trompe ou non... ?
Heureusement je suis là... pour vous aider à trouver la perle rare !
► De quoi ça parle ?
Un jeune couple love love. La belle part à la fac à l'autre bout du pays, et le bel homme soupçonne sa dulcinée de le tromper. Pour se venger, il envoie une lettre avec une capote et un enregistrement pour qu'elle croie qu'il la trompe en retour. Il envoie le tout par la poste, mais se rend compte qu'il s'est gouré, donc traverse, en compagnie d'une strip teaseuse, tout le pays pour rattraper le camion de la poste pour intercepter le colis avant que sa douce ne le reçoive. Voilà.
► Pourquoi je l'ai aimé ?
Je suis pas branché romance, mais ça c'était une bonne comédie, dans laquelle on voyage, et il se passe des aventures marrantes avec la strip teaseuse. La fin aussi est coolos. J'aime beaucoup cette philosophie comme quoi le but n'est pas important, c'est le voyage, l'aventure, les chemins qu'on emprunte.
Informations
Genre : Comédie Romantique
Durée : 1h27 | Sortie : 04/1998
Synopsys : Un homme qui pense que sa petite amie lui est infidèle envoie à cette dernière une lettre de reproche. Après avoir appris qu'il avait tort, il va tout faire pour récupérer la lettre avant qu'elle n'arrive dans la boîte aux lettres de sa belle.
Bande annonce
Education
L'actu vu par le côté lumineux patriote
14/03/2021
share icon
► Les dégâts d'internet sur nos enfants
Parents, vous êtes responsables !
J'aimerais vous partager un message Facebook de l'une de mes collègues de travail, à lire ci-dessous.
On travaillait tranquillement sur les mots dérivés avec les élèves de sixième. J’en étais à Vers/Vermisseau. Un gamin évoque intelligemment la vermine, on déplie les différents sens du terme : insectes, animaux grouillants, envahissants, qu’on peut écraser. Vers, puces, cafards, rats. Beurk, beurk, je rigole. Une petite lève la main : “Madame, l’autre fois sur snap y avait un mec qui expliquait qu’il avait violé un rat, et il en montrait le cadavre et tout.” Ah oui ah oui crient les autres. Je reste comme une conne avec mes lion/lionceau baleine/baleineau perdrix/perdreau, mon malheureux velleda et mon ridicule manuel de petit professeur de rien du tout. Bon. On fait une pause sondage. Qui a un portable? Tous. Qui a des réseaux sociaux? 20/22. Je prends les précautions d’usage, puis : qui est déjà tombé sur des images pornos sur le net? Tous, même ceux qui ne lèvent pas la main : leur air est entendu. Je demande s’ils ont cherché seuls. “Parfois on est curieux, mais en fait c’est souvent sur les réseaux. On reçoit des invitations de groupes d’inconnus ou d’amis avec des liens et quand on clique c’est des vieux qui se touchent, ou des seins, ou des trucs chelous...” Etc. Les filles ont reçu beaucoup, beaucoup de dickpics ; elles ont probablement vu plus de teubs que leur grand-mère. L’une d’entre elles me dit « une fois c’était un Monsieur vraiment vieux, genre soixante ans...» Pour rappel, en sixième, ils ont onze/douze ans. Je demande quels parents vérifient leur usage d’internet. Ils me répondent que la plupart essayent mais ne savent pas faire. Ça fait cinq ans que je reçois le même type d’excuses, tous milieux sociaux confondus, tous établissements confondus. Alors merde. Aux chercheurs de ressorts logiques foireux , venez pas me la jouer psychanalyste de comptoir détendu par trois lectures biaisées de Freud (qui serait d’accord avec moi, d’ailleurs): “non mais les gosses à cet âge ont une sexualité latente, ils savent déjà comment ça se passe ». J’en ai rien à foutre : ça ne me regarde pas, la sexualité de mes élèves ; ce n’est pas mon propos. Ça les regarde eux. Ils feront leur choix. Je fais de la prévention, comme tous mes collègues, dans un cadre spécifié par des textes et construit au préalable. Non, ce qui me regarde, c’est qu’au milieu d’un cours de lexicologie un lundi matin je me retrouve avec vingt gamins qui me parlent de rat violé et de bites de vieillards parce que vous êtes pas foutus de comprendre qu’acheter un Iphone 11 à vos enfants est une mauvaise idée, que les laisser s’inscrire sur des réseaux sociaux est une mauvaise idée (« la limite d’âge? J’ai mis que j’étais né en 2000 madame »), que les laisser jouer en réseau avec des inconnus est une mauvaise idée, et surtout que vous êtes pas foutus de vérifier des paramètres de confidentialité de base avec une simple case à cocher : “empêcher les contacts inconnus de vous envoyer des messages. » Autant donner un flingue à un gamin sans même en enclencher la sécurité. Que les gosses exagèrent ou non est un faux débat là-aussi : c’est leur représentation de ce qu’ils ont vu, perçu par eux comme monstrueux ou bizarre, qui ressort là. Vous êtes bien mignons de nous jouer les pères/mères la morale au moindre scandale sexuel pédophile ou incestueux , à coup de « peine de mort » et « dégénérés au bûcher » mais vous exposez vous-même vos gosses à des pratiques dignes des Cent vingt journées de Sodome par pure paresse, sous des prétextes fallacieux du type “tous ses copains en ont un” ; “il en a besoin pour que je l’appelle quand il rentre à la maison” ; “c’est pour ses devoirs”. Tant que vous y êtes, filez leur un taz et emmenez-les en warehouse parce qu’ils doivent faire un exposé de chimie. Quand je leur ai demandé s’ils avaient pu en parler à leur parents, ils m’ont répondu que c’était hors de question et m’ont supplié de ne pas le dire. « Ma mère me défonce si je parle de ça ». Bah oui, évidemment. En plus de ne rien vérifier des contenus auxquels vous exposez vos enfants, vous les empêchez de vous en parler parce que c’est gênant pour vous ou qu’ils sont trop petits pour le moment. Un grand bravo. On refile encore le bébé au prof pour qui ce n’est absolument pas gênant d’expliquer ce qu’est une blue waffle (véridique) ou de signaler qu’une gamine mate Boku no Pico à deux heures du matin sur son téléphone au lieu de dormir (véridique). Quand on en parle aux parents? « Ah oui mais c’est pas nous c’est les copains, mon fils/ma fille ne regarde pas ces choses-là». « On est dépassés » que j’entends. C’est pourtant simple, nom de Dieu : vous maîtrisez l’outil et vous pouvez en contrôler l’usage de la plus stricte manière possible ; vous ne le maîtrisez pas et dans ce cas vous ne le donnez pas à vos enfants. Mais c'est plus facile de s'énerver uniquement lorsque le téléphone à huit cent balles est cassé. Merde. Merde merde merde à vous. C’est pas à moi d’expliquer à des gamins de onze ans que ce qu’ils voient sur le net est faux, que la sexualité n’a rien à voir avec ça, qu’ils auront le temps de découvrir tout ça plus tard. C’est pas à moi de vous expliquer qu’il faut limiter le temps d’écran de votre petit sous peine de lui cramer les mirettes et les synapses. C’est pas à moi de ramasser des enfants à la petite cuillère parce qu’on a publié des photos d’eux à poil sur des groupes snaps obscurs. C’est pas à moi de combler vos incapacités en éduquant vos enfants à ce qui n’a rien à voir avec ma matière, d’autant que vous viendrez vous plaindre après coup que l’école ne fait rien quand elle fait tout de même quelque chose. Je m’y plie parce que je ne peux pas la fermer quand une gamine de onze ans tombe sur des enfonçages de godes (véridique, putain) parce qu'elle a cliqué sur le lien d’un déséquilibré - inconnu d’elle et de vous - alors qu’elle matait une story d’un fan club des BTS. Mon langage vous choque : rien à foutre. C’est mille fois moins choquant que ce à quoi vous exposez sciemment vos enfants et ça vous réveillera peut-être un coup. Faites votre putain de boulot de parents. Et tenez, pour finir, un petit conseil de prof de français : si vous voulez que vos gosses lisent plutôt que d’aller sur le net, montrez-leur l’exemple au lieu de leur ordonner vaguement de lire comme si c’était une corvée, le nez vissé à votre smartphone. Ça m’évitera de vous refaire la leçon, j’ai jamais aimé cette posture.
FIN DE SON MESSAGE.
Même si je ne partage pas ses convictions politiques, son message est plus que jamais d'actualité avec la décadence de notre jeunesse, accélérée par la paresse, voir le je-m'en-foutisme de tous ses parents, focalisés sur leurs métiers, sur leur écran de télévision, sur leurs bouteilles de bière et j'en passe.
Si vous n'êtes pas capables d'élever vos enfants, n'en faites pas, ceci n'est pas un problème lié à l'immigration, mais touche toutes les classes sociales des pays soit disant industrialisés..
Contribution de :
Valérie Dupuis
Professeur de français
Doigtée par Medhi, un élève turbulent, en plein cours, elle est tombée en sévère dépression.
Médias & illustrations
Derniers articles

► Prêtres, leurs emplois menacés ?

► La France Insoumise contre attaque
posté par «Maximus»
L'avis de nos experts
Le camp des
≪ Gentils ≫
Avis à géométrie
variable
Le camp des
≪ Méchants ≫
Rokhaya Diallo
Militante antiraciste
Fan de #hashtag, déteste la France mais en profite

Que de bêtises... les réseaux sociaux c'est le top ! Voir des bites, des chates à 10 ans ou même avant, c'est une bonne chose pour leur éducation ! J'encourage vivement l'envoi de dickspic et autres.

Bouffegland78
Homosexuel assumé
J'aime bien me masturber en live. Film préféré: Les Crevettes pailletées

Ah l'arrivée des réseaux sociaux, le top ! La moitié des français ont déjà du voir ma bite sans y prêter attention sur Facebook ou Twitter ! Souvent imitée, jamais égalée !

Abdellatif Kechiche
Producteur de cinéma
Entre les prises, j'aime faire un tour dans les loges féminines...

Il m'arrive d'envoyer quelques dickpics, mais seulement aux actrices sur mes tournages.

Emmanuel Macron
Président de la France
Le roi des gueux, aime se comparer avec Napoléon, et Hitler en privé.

La vente de téléphone rapporte des milliards aux plus grandes entreprises dans le domaine, d'ailleurs certains d'entre eux ont participé au financement de ma campagne. Donc je ne vois aucune raison d'interdire l'usage des téléphones portables aux adolescents, laissez voir des bites, des décapitations, tant que ça me rapporte de l'argent.

Jackie Chan
Hollywood VIP
Super star asiatique d'arts martiaux, il a toujours le sourire !

L'envoi de dickpicks est courant, même avant l'arrivée des smartphones. L'ajout de la fonction ZOOM est sortie peu après, après les requêtes de nombreux asiatiques.

Mia Khalifa
Actrice porno
Suce des bites comme personne, a rendu des millions de femmes cocus virtuellement

Qu'elle ferme sa gueule celle-là ! 3/4 des mes followers sont des ados, si on leur interdit de voir du porno sur internet, je vais me retrouver au chômage.

Marine Le Pen
Rassemblement National
Dernier espoir pour des millions de patriotes face à la horde ennemie

Vivement une censure d'internet, si l'envoi de dickpicks aux ados devient interdit, j'en connais un qui va sombrer en dépression. Un indice, c'était l'un des leaders de mai 68.

Sans dent anonyme
Le peuple
Nous sommes des millions et vivons comme des rats

Ah les téléphones.. à l'époque c'était bien mieux, on s'en servait juste pour parler. Maintenant, ça permet aux gouvernements de nous espionner, caméra, écouteurs, GPS.. Le progrès est censé servir le peuple pas l'opprimer.

[ Vous devez être inscrit pour commenter. ]
Le grand débat politique animé par Jean-Jacques Bourrin
Merci d'être si nombreux à nous suivre pour le grand débat de la semaine ! Fidèle à son poste, Jean-Jacques Bourrin, dont l'impartialité n'est plus à démontrer, animera ce débat qui promet d'être enflammé !
Vous avez votre tête des mauvais jours Jean-Jacques... Ils vont prendre cher !
Survivre à la pédophiliepar Maximus
share icon
Bienvenue à tous les deux, je vous laisse vous présenter !
Je m'appelle Noémie, 25 ans, j'ai été victime de pédophilie durant mon enfance, j'ai trouvé le courage aujourd'hui pour venir vous en parler.
Daniel Cohn-Bendit, venu apporter mon soutien à cette jeune femme, car la pédophilie est un sujet qui me passio... *S'interrompt*, Heu... qui me touche énormément.
Merci d'être venu Daniel, vous êtes le symbole de cette gauche issue de mai 1968, ayant démocratisé la liberté sexuelle en France, pour laquelle je vous serai éternellement reconnaissant. *Clin d'oeil*
Merci JJ ! C'est toujours un plaisir de venir sur ton plateau ! Mais maintenant, je vais faire ton job, et demander à cette charmante demoiselle de nous raconter son histoire.
A l'heure actuelle, c'est toujours difficile pour moi d'en parler et je ... *Daniel l'interrompt*
Alors pourquoi t'es venue ? Tu peux revenir dans quelques années quand tu seras prête.
*Silence sur le plateau*
Je plaisante ! Allez mademoiselle, continuez votre histoire !
*Silence sur le plateau*
*Baisse la tête* Très tôt durant mon enfance, mon père me rendait visite dans ma chambre dès que ma mère s'absentait. Encore aujourd'hui, j'ignore si elle savait ou non, préférant simplement fermer les yeux.
Une enfance gâchée... quel drame !
Cela dépend de l'homme, moi j'ai embelli l'enfance de nombreux enfants ! *Sourit*
*Tousse* Sacré farceur !
J'aurais préféré discuter avec un autre invité, vos propos déplacés ne font que confirmer les rumeurs à votre sujet...
Et quelles rumeurs je vous prie ? Monsieur Cohn Bendit est homme respectable !
Laissez là, elle est libre de s'exprimer ! *chuchote à JJ Bourrin* Puis tout le monde s'en branle de ce qu'elle dit ! *Eclate de rire*
Madame poursuivez avec votre histoire, celle-ci est captivante !
Ensuite, à mon adolescence, j'ai fugué du domicile familial, et je n'y ai plus jamais remis les pieds ! Mais rien n'était plus simple pour autant, j'ai dû me prostituer ensuite pour subvenir à mes besoins et j'ai été victime de viols plusieurs fois.
Une prostituée qui crie au viol, vous avez beaucoup d'humour mademoiselle ! Les filles paumées comme vous, ça hurle au viol pour sortir de l'anonymat et gratter quelques euros !
Doucement Bendit ! Je vais me prendre une association de féministes sur la gueule ensuite !
-20
80%
C'est bon ! Je plaisantais ! Mais tu sais comment ça finit ces histoires, ou plutôt comment ça commence.. au comptoir d'un bar, on leur offre un verre de bière, puis ça finit dans les toilettes par une belle sodomie.
Oh con ! Tu ne m'écoutes pas ou quoi ? Je vais avoir des problèmes !
-50
30%
Je ne suis pas fan de votre émission, mais merci monsieur Bourrin d'avoir rosser ce salaud !
De rien.. vous savez comment me remercier.. passez me voir dans ma loge après l'émission. *Fronce les sourcils* Merde ! Mon micro est ouvert !
*Pisse le sang mais se marre* Jean-Jacques tu t'es fait avoir comme un débutant ! Tu joues le sauveur de cette pute en détresse, mais tu es pire que son père ! Si ils savaient...
*Chuchote* Justement...
Les secrets chez la gauche sont bien gardés à ce que je vois..
[ Vous devez être inscrit pour commenter. ]
Faits Divers
L'actu vu par le côté obscur en France
21/02/2021
share icon
► Ce tyran déguisé en sauveur
Ma confession
Vous avez sans doute eu vent de l'assassinat d'un responsable d'un centre de migrant ? Les médias utilisent un mot inadapté, car il s'agit, en réalité, d'une sanction divine. J'ai moi même fréquenté cet établissement, tous les migrants y sont traités comme des rats ! Des rats, oui ! Vous m'avez bien entendus ! [NDLR: Il désigne son visage de la main ] Est-ce la bouche, les yeux d'un rat ?
Ce responsable, dont je ne citerai pas le nom, célébré par les médias comme le sauveur de pauvres petits africains n'était qu'un raciste, oui un raciste ! Il s'est porté volontaire pour diriger ce centre, car depuis ce poste proéminent, il pouvait déchaîner toute sa haine primale du noir. On retrouve les plus gros racistes aux postes les plus importants des associations anti-racistes !
Moi qui l'ai côtoyé durant des mois, il passait tous les soirs dans nos chambres, ou plutôt nos cellules, pour se moquer de notre condition d'esclave, il lui arrivait également de nous distribuer nos repas dans des gamelles. Enfin, pour les plus chanceux, car certains dont les atouts physiques ne laissaient guère insensible notre directeur se voyaient proposer des papiers en échange de certaines faveurs sexuelles. Mais évidemment, même après plusieurs sodomies, ces promesses ne demeuraient que chimères.
► Les abonnés participent aussi !
Question d'Ali : « J'ai également passé quelques mois dans un centre pour migrants, je n'ai jamais eu de problèmes, je te trouve bien dur ! »
Si tu remuais la queue en attendant de bouffer des boîtes pour chien, je suppose que c'est possible, tu n'es sans aucun doute qu'un lâche, heureusement la plupart de nos frères sont des guerriers. Maintenant, je ne gâcherai plus une seule goutte de salive avec toi.
Question de Momo: « Je partage ton opinion, la culture du viol, je l'ai apprise dans ces centres pour migrants, depuis notre départ d'Afrique, éloignés de nos femmes, la plupart de nos frères sont devenus sodomites. Les bénévoles français de notre centre participaient à nos orgies, la plupart d'entre eux se sont portés volontaires rien que pour ça ! D'ailleurs, si vous suivez l'actualité, vous avez sans doute entendu parler des nombreuses affaires sexuelles entre migrants & bénévoles des centres. Que voulait vous ? Personne n'aide les gens sont contrepartie, dans la cas de ces français de souche, c'était une bonne grosse bite dans leur cul ou leur chatte. »
Merci pour ton témoignage Momo ! Je ressens la douleur de quelqu'un qui a vécu ce drame de l'intérieur !
Pour conclure, je ne pleurerai pas cet homme, il a fait régner la terreur dans son centre, maintenant la paix est enfin revenue. Avant de nous quitter, je souhaite du courage à tous mes frères, toujours enfermés dans ces centres, soumis au dictat de ces tyrans. Un jour, nous relèverons la tête, et les persécutés deviendront les persécuteurs.

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.
Contribution de :
Aziz Benguigui
Clandestin sans papier
A fuit un pays en guerre (pas encore mais prochainement...), il erre dans les rues de Paris à la recherche d'un toit.
Médias & illustrations
Derniers articles

► Je ne comprends plus rien !

► Les gwers ? Mort de rire !
posté par «Maximus»
L'avis de nos experts
Le camp des
≪ Gentils ≫
Avis à géométrie
variable
Le camp des
≪ Méchants ≫
Caroline de Haas
Militante féministe
Les féminicides, certaine en meurt, moi j'en vis.

Et ce dirigeant était blanc je suppose ? Est-ce que je me trompe ?

SOS Racisme
Association anti racisme noir
Provoque le racisme dans notre société pour exister et s'enrichir

Merci de ne pas ébruiter cette affaire, les migrants sont très bien traités dans les centres, ils doivent simplement payer leurs loyers tous comme leurs concitoyens français.

Abdellatif Kechiche
Producteur de cinéma
Entre les prises, j'aime faire un tour dans les loges féminines...

Une bien triste histoire, en effet, cet homme ne méritait pas mieux. Ca me donne des idées pour mon prochain film, mais les migrants seraient des femmes évidemment. Désolé de travestir la vérité, mais je ne suis pas encore devenu gay.

Cyril Hanouna
Touche pas à mon poste
Le roi du buzz en France, si tu suis pas son émission, t'as rien compris à la vie

Mon dieu ! Que c'est triste, une petite larme coule sur ma joue ! Viens raconter ton histoire dans mon émission ! Mon audimat est en chute libre !

Booking
Réservation d'hôtel
Vous ne savez pas où dormir, vous avez besoin de vous isoler ? On a la solution !

Ceci est un message publicitaire. Booking apporte son soutien à tous les migrants victimes d'abus sexuels. Vous pourrez séjour dans notre chambre (*) * En échange de certaine faveur au dirigeant de l'établissement.

Esteban Dorillo
Sympathisant nazi
Ennemi juré de Clément Merci. Il déteste autant les juifs que les arabes.

Bien joué le migrant !

Marine Le Pen
Rassemblement National
Dernier espoir pour des millions de patriotes face à la horde ennemie

Prochainement dans nos rues ! Tremblez Français !

[ Vous devez être inscrit pour commenter. ]
Le grand fosséPolitiquement incorrect
Thriller - Drame | 259 pages ► Lire un extrait
► Acheter sur Amazon
► Synopsis
La liberté exige-t-elle tous les sacrifices ?
De cette France historique, dans laquelle coexistaient jadis deux camps à jamais irréconciliables, la Gaule a obtenu son indépendance après un référendum acquis dans le sang. Une dizaine d’années plus tôt, Fred, un jeune étudiant de vingt ans, débarque à Paris avec ses parents dans le quartier islamisé de la Goutte d'Or.
Ses convictions multiculturelles vont se heurter aux conséquences de l’immigration massive en France depuis des dizaines d’années, l’entraînant dans un engrenage impitoyable et dévastateur.
Les trois frèresPolitiquement incorrect
Thriller - Humour - Drame | 263 pages ► Lire un extrait
► Acheter sur Amazon
► Synopsis
Trois jeunes adolescents, l’un Français de souche, l’autre juif et le dernier musulman, d’origine algérienne, grandissent ensemble dans le quartier sensible de la Meinau à Strasbourg, ils sont inséparables, pourtant tout les oppose.
L’effrayante progression du communautarisme, leurs familles, leurs orientations politiques, les divers obstacles dont est jalonnée une vie mettront à rude épreuve leur amitié, nous suivrons son évolution à travers les années, celle-ci survivra-t-elle face à leurs différences ?
Rien n’est moins sûr dans un climat de guerre civile, où il est devenu plus banal d’haïr que… d’aimer son prochain.
Quiproquo chez les zombiesPolitiquement incorrect
Thriller - Fantastique - Humour | 253 pages ► Lire un extrait
► Acheter sur Amazon
► Synopsis
Un soir glacial de mars, une catastrophe, sans précédent, frappe le monde entier, les morts reviennent d'entre les morts.
En Allemagne, dans un cimetière juif, des jeunes appartenant à une confrérie nazie s'apprêtent à profaner les lieux, l’alcool coule à flot, la situation va rapidement dégénérer.
Au même moment, à Mulhouse, deux individus pénètrent dans une morgue, bien décidés à profiter des lieux à leur manière.
Ces survivants, improbables, seront confrontés aux situations les plus inattendues.
Chroniques Post-Apocalyptiques | Chapitre 1 : Terry
Thriller - Science-Fiction - Drame | 227 pages ► Lire un extrait
► Acheter sur Amazon
► Synopsis
Une planète en ruine, des milliards de morts, néanmoins de rares humains auront droit à une seconde chance. La majorité d’entre eux choisira de bâtir une société avec des lois, des règles… Une vie, en somme, se rapprochant de celle qu’ils avaient connue avant le grand cataclysme.
Cependant, certains, réfractaires à un nouvel ordre, saisiront cette opportunité pour vivre leur propre vision de la liberté, où nulle loi ne s’applique.
Parmi ces indomptables, Terry, un jeune homme de dix-huit ans, fera le choix de quitter sa ville natale d’Eden pour rejoindre Gaia, terre hostile où la liberté peut-être source de bonheur, mais surtout de malheur.
Yakarire - Site humoristique, parodique, satirique d'actualités - Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite. [2019]